LE 4X4 » NEWS » ARTICLES » AGENDA » PETITES ANNONCES » ANNUAIRE » PROS » FORUM » ACCUEIL

Historique et explications de l'Iltis - UPDATE !
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du 4x4 en Belgique Index du Forum -> Iltis
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Le Cheyenne
Forum4x4 lover


Inscrit le: 17 Oct 2005
Messages: 1553
Localisation: Tubize

MessagePosté le: Mar Avr 27, 2010 8:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens d'avoir la chance incroyable d'être contacté, au sujet de l'article ci dessus, par le dernier ingénieur de dévellopement a avoir travaillé sur le ILTIS de 1982 à 1989, Jacques Dion !! Mr. Green

Il cherchait en fait à prendre contact avec le rédacteur de l'article, afin de pouvoir apporter quelques corrections et informations supplémentaires.
Comme il apparait que le site "Audisportcollection" n'existe plus et qu'il est quasi impossible de contacter l'auteur de l'article (C. Durand), j'ai demandé a monsieur Dion l'autorisation de publier ses commentaires sur le forum, afin que ces informations profitent aux passionnés que nous sommes.
il a accepté avec plaisir, heureux de pouvoir aider et de partager sa passion de l'Iltis encore bien présente. Wink

Voici ses commentaires (Waouw !!!):
J. Dion a écrit:
Bonjour M. Durand,

Je voudrais tout d'abord vous féliciter pour l'excellent travail qui a conduit à cet article sur le '' Iltis ''.
Je sais... cela est peut-être sur le tard... mais je viens tout juste de lire cet article sur l'internet.

Je suis le dernier ingénieur de développement a avoir travaillé sur le projet '' Iltis '' avec beaucoup de passion... le '' Iltis '' fut mon '' bébé '' de 1982 à 1989, et cela, avec beaucoup d'échanges... de complicité... et de partage de passion avec Roland Gumpert.

Mon rôle initial a été le transfert de technologie... la '' ' canadianization '' du véhicule... le " design autorité " pour la mise en production selon les spécifications du ministère de la défense canadienne... responsable du suivi et des investigations lors des essais d'endurance de la défense nationale... responsable du développement du véhicule pour le département du '' marketing "... développement de variantes pour d'autres marchés... cette partie du travail à demandé une étroite collaboration avec Roland Gumpert... car, il a du retourner dans ses idées... dans ses essais... dans sa passion... aux fins de discussion.

Comme j'ai écrit au début, je trouve très bien le travail accompli pour cet ouvrage... mon but dans cette intervention est tout simplement d'apporter quelques informations additionnelles et quelques précisions sur les informations déjà diffusées.

Pour une première précision au niveau des chiffres : Bombardier a rempli une première commande de 1900 unités suivies immédiatement d'une commande de 600 unités pour la défense nationale soit un total de 2500 unités.
Par la suite, une commande de 2500 unités pour l'armée belge.
Pendant ce temps, j'ai personnellement développé une version à moteur turbo diesel, car Audi affirmait ne pas avoir cette expérience à ce moment.( voir photos Iltis 3,4,5 et 6 ) J'ai produit 3 prototypes qui ont conduit à une commande de 10 unités pour servir de véhicule de sécurité à l'intérieur des galeries dans des mines de nickel à Sudbury au Canada. La particularité de ces véhicules à part le moteur turbo diesel ( pollution ,à l'intérieur jusqu'à 6000 pi sous terre), ils étaient complètement dénudés... sans capote... la boite de vitesse était mécaniquement bloquée pour les rapports 2,3 et 4, seulement le G et le 1e rapport étaient utilisables.

Durand cette même période... pour répondre à une demande du gouvernement de Singapore... j'ai développé une version à conduite à droite aussi avec un turbo diesel qui a nécessité le développement d'un système de refroidissement à grande capacité... ce prototype a été en essai très intense à Singapore sans jamais rapporter quelques problèmes que ce soit.( voir photos Iltis 1 et 2 )


Suite à ce développement, VW a mandaté une firme de consultant à Wolfburg pour préparer une liste de matériel et un prototype de la version VW turbo diesel VW Groupe Industriel qui s'occupait alors des relations avec l'armée Allemande m'a invité a reviser ce prototype dans les ateliers de cette firme... avec la complicité de Roland Gumpert... les erreurs de mes prototypes y étaient.... j'ai donc suggérai mes solutions..
VW Groupe industriel a par la suite rempli une commande de 862 unités pour l'armée allemande... les carrosseries et châssis produits chez Bombardier et les véhicules assemblés chez VW de Forest,BE

La difficulté d'utilisation de l'Iltis sur la voie publique n'est pas principalement liée à l'inspection technique... la difficulté est surtout d'ordre administratif. Dans la province de Québec, la SAAQ est l'assurance responsabilité civile obligatoire pour circuler sur la voie publique... elle perçoit une prime sur le permis de conduire et une prime sur l'émission de la plaque d'immatriculation du véhicule, elle émet les permis de conduire et les immatriculations... pour lesquelles une preuve d'assurances privées de responsabilité civile et matérielle est obligatoire.
Le ministère du transport fédéral est responsable de l'homologation de tout véhicule circulant sur les routes du Canada... il garde donc un registre de tout ce qui est sur la voie publique, et cela aux fins de pouvoir retracer tout les véhicules en cas de défaillance chronique et de rappel pour sécurité du public. La procédure est la suivante :
1— Le propriétaire potentiel du véhicule doit s'adresser au manufacturier du véhicule avec le numéro de série sur le véhicule...
(ici Bombardier était un constructeur qui remplissait un contrat militaire... n'ayant donc pas la désignation de fabriquant automobile... n'avait pas a se conformer aux procédures du M.O.T. la numérotation des véhicules était une procédure interne à la défense nationale)
22—Le manufacturier ou l'importateur doit émettre un certificat (avec des frais de recherche) sur le numéro de série énumérant tout l'historique de l'évolution du dit véhicule... modifications... rappels... mise à niveau... et cacte de naissance
(ici encore Bombardier a fermé la division militaire, il n'y a jamais eu de ddnnéess ur les véhicules... il n'y a plus personne qui puisse répondre à quelque q uestion sque ce soit)
3— Le propriétaire potentiel doit présenter ce certificat au '' registraire fédéral ''... et sur acceptation du dit certificat... les taxes fédérales sont perçues ainsi que le droit de douane s’il s'agit d'une première entrée.
4— Le propriétaire doit présenter son véhicule pour une inspection technique ( freins, direction, suspension, éclairage et structure...) pour obtenir un certificat d'assurabilité
5— Le propriétaire doit obtenir un certificat d'assurance privée.
6— Le propriétaire doit présenter ce dossier complet à la SAAQ pour l'immatriculation et la plaque.

En résumé... le véhicule est légal pour la voie publique seulement s’il y a un '' petit bonhomme vert '' au volant... ou il y a toujours des gens qui trouvent des voies de contournement...
Il peut très bien être utilisé sur des chantiers... des terrains privés comme des pourvoiries... dans ces applications, il a une immatriculation distincte et la couverture d'assurance est pour un outil de travail à même titre qu'un tracteur...

Autres précisions... après de longues périodes d'essais et de discussions avec la défense nationale et des comparaisons avec le type de mission et d'utilisations que l'armée allemande fait des Iltis... certaines modifications ont été apportées à l'Iltis Canadien... la façon dont les Canadiens utilisent l' Iltis s'est avéré beaucoup plus sévère que la manière allemande... le parechoc avant est beaucoup plus robuste que l'original, car en exercice en forêt par exemple l' Iltis est appelé a coucher des arbres qui endommages sérieusement l'avant du véhicule... un parechoc très robuste avec protège calandre, radiateur et phares... est devenu une exigence.
Un système d'attache pour levage par hélicoptère a été développé... on remplaçait les bouchons filetés des moyeux par de nouveaux bouchons avec un oeillet pour des '' clés vis '' ( voir schémas PDF )
Il a été spécifié que le véhicule serait utilisé en 4 x 4 en permanence ( empattement court... effets des tressautements en virages jugés négligeable ) et en 2 x 4 en exception pour le confort du chauffeur ( mission sur surface dure et plane ex. tarmac, voies publiques) ce qui a rendu les lampes témoins au tableau de bord nécessaire pour le chauffeur.
Les manettes de blocages des ponts avant et arrière et du passage de 2 à 4 roues motrices ont été repensées pour 2 raisons bien évidentes pour les militaires canadiens : les manettes étaient en plastique et l'opération '' tire et tourne '' terminait 3 fois sur 5 avec un bris de manettes ou bris du blocage de la manette... en condition d'hiver les militaires portent de grosses mitaines qui diminuaient de beaucoup la sensation du mouvement '' tire et tourne '' ... les manettes que j'ai conçues... donnaient un mouvement très positif sans ambiguïté et facile d'opération sans risque d'erreur et extrêmement robuste... et avec la présence de lampes témoins... le chauffeur avait l'indication de la manoeuvre accomplie...
J'ai aussi développé pour le '' marketing '' une version avec opération pneumatique en utilisant les composantes empruntées à la '' Quatro '' de simples boutons au tableau de bord... et finalement... avec la complicité de '' Steyr-Daimler-Puch '' j'ai implanté un pont .arrière muni du système '' ViscoDrive '' utilisé à ce moment à l'avant sur les '' EuroVan '' 4 x 4 assemblés à Graz, Au... pour l'Iltis je l'ai utilisé à l'arrière en le basculant longitudinalement de 180 deg et latéralement de 180 deg.et en modifiant les passages de lubrification... ( voir photo 8 )

Pour le chauffage de l'habitacle... en gardant le même boitier..., la capacité de chaleur a été augmentée de 15,000 BTU à 28,000 BTU en utilisant un radiateur plus efficace et surtout une soufflante radiale plutôt qu’axiale et par le fait même beaucoup moins bruyante.

L'énigme des carrosseries qui se plis : j'ai été l'ingénieur responsable de la mise en production du Iltis à Valcourt et responsable de la quasi-totalité des investigations sur les problèmes survenus en services. Après de nombreux essaies pour reproduire le froissement de la carrosserie tel que montré sur les photos de l'article... voici mes constatations... l'affirmation de la tôle plus mince n'est valable que si une erreur d'approvisionnement s'est produite sur un lot particulier... car je n'ai jamais autorisé une telle substitution de matériel... les tôles peuvent avoir des propriétés chimiques et/ ou mécaniques différentes, mais équivalentes... étant produite en Amérique... mais d'épaisseur différente... seulement par une erreur sur un lot et pour des quantités minimes...
Le seul moyen par lequel on est parvenus a froisser les carrosseries est le suivant : lorsque le véhicule butte sur un terrain incliné dépassant l'angle d'attaque du véhicule... ou lorsque le véhicule est projeté dans les airs sur une importante bosse ou un dos-d'âne ...il atterrit souvent sur le nez... c'est le parechoc avant qui prend l'impacte... étant beaucoup plus robuste sur les véhicules canadiens, il ne se déforme pas aussi facilement que le parechoc original avec ses supports qui absorbaient l'énergie de l'impact. L'énergie est donc transférée au châssis qui a une certaine flexibilité élastique... il se plis et reprend sa position... ce qui pour la carrosserie n'est pas le cas, car, elle se déforme en absorbant l'énergie et étant montée sur le châssis par des boutons de caoutchouc ces derniers ne sont pas suffisamment fort pour ramener la carrosserie à sa position initiale... d'ou l'on pouvait voir clairement après l'impacte que les boutons de caoutchouc s'ils n'étaient pas cassés, ils étaient à leur limite d'extension avant rupture... ces explications ont été présentées à l'ingénierie de l'armée canadienne et acceptée comme telle et le dossier a été fermé étant reconnu que l'utilisation du véhicule par l'armée canadienne peut dans certain cas être abusive... cela explique l'état des véhicules de la défense nationale mis à la disponibilité du public. Ayant été le dernier ingénieur dédier à l'Iltis jusqu'en 1989... je n'ai jamais eu de demande d'explication de la part de l'armée Belge ou de l'armée allemande... je n'affirmerai pas que le problème n'y était pas présent... je conclurais que l'investigation que j'ai faite et les explications données à la défense nationale auraient fait leur chemin par l'OTAN aux armées Belge et Allemande ou par Rolland Gumpert...
Une autre investigation concernait le châssis qui fissurait au niveau du point d'attache de l'extension latérale au châssis principal. Ce bras latéral est le point d'attache de la carrosserie aux châssis au plancher avant, juste à la transition de la partie horizontale et la pente sous le pédalier. Encore une fois, l'investigation a révélé qu'il s'agissait de cas isolés reliés à une utilisation particulière. Dans un centre d'entrainement pour les blindés de l'armée allemande dans le cadre de la coopération des armées de l' OTAN... située au Manitoba, Canada ... accueille une grande quantité de militaires allemands et par surcroit des Iltis de l'armée allemande. Le centre d'entrainement est immense et presque entièrement en sable. Le Iltis parcourt beaucoup de kilomètres dans ce centre et dus aux passages de blindés rend le sol très meuble... alors, le Iltis est soumis à un mouvement continuel de serpent... ce qui induit une fatigue au niveau du châssis à l'endroit de rencontre des deux éléments du châssis... ce problème n'as été rencontré que sur les véhicules allemands de première génération... les résultats de l'investigation et les explications ont été acceptés par l'armée allemande et le dossier a été clos sur le fait qu'il s'agissait d'un problème relié à une opération bien particulière.

Carrosserie : le point noir
Il est à noter que le procédé de peinture utilisé chez Bombardier était passablement différent de celui de Ingolstad pour rencontrer les spécifications de l'armée canadienne. Le châssis d'origine était fait de caisson soudé étanche et testé sous pression... la carrosserie et le châssis étaient soumis à une procédure de peinture en 9 stages comprenant lavage, passivation rinçage application manuelle de scellant sur tous les joints, les superpositions de tôles, immersion complète dans un bain de '' zinc chromate '', cuisson, application d'uréthane ( gravel gard) sur les planchers à l'intérieur et à l'extérieur, cuisson, inspection des zones sellées, application de peinture d'après cuisson, application de peinture de font '' olive drabe '' cuisson, test en chambre aquatique pour étanchéité des scellants, séchage rigoureux sous soufflantes, camouflage en 3 couches, inspection et cuisson finale... ce procèdé était la spécification de l'armée canadienne suite à une consultation privée mandatée par la défense nationale... ce qui en fait un procédé passablement plus rigoureux que l'originale.

Moteur
J'ai réalisé quelques prototypes pour le marketing avec le moteur 1.8 litre qui donnait de très bons résultats spécialement au niveau du couple moteur... tous les accessoires d'origine étaient transférés sans problème sur le nouveau moteur ( carburateur, tubulure d'admission et d'échappement, supports moteurs alternateur, support alternateur, démarreur, le carter d'huile en aluminium, distributeur...)

Électricité
À part quelques accessoires que je traite plus loin, les différences majeures du faisceau électrique sont dans le doublage des circuits d'éclairages à cause des éclairages '' black out ''... le câblage des véhicules allemands et belges ont été réalisés en Europe avec les normes standard DIN tant au point de vue du matériel que de l'identification par code de couleur tel qu’utilisé dans le civil.
Pour les véhicules canadiens les circuits sont sensiblement les même sauf que la spécification du matériel est militaire donc un peu désuète et l'identification des circuits se fait sur des câbles tout en noir avec de petits'' tags'' en aluminium écroui à chaque bout du câble d'un circuit. Ce câblage est sensible aux variations de température et par temps froid... devient très rigide... que les interrupteurs au tableau de bord étaient simplement éjectés de leur socle... sans compter que le câblage étant sensiblement plus gros que l'original... l'encombrement sous le tableau de bord était problématique et les ouvertures dans la carrosserie et les passes fils on dues être élargis.
À partir du moment ou l'on décide de passer en 12 volts... les pièces commerciales à grande diffusion sont parfaitement compatible à l'installation avec les pièces 24 volts... une seule batterie est requise, n'importe lequel alternateur Bosch ou autre en 12 volts utilisés sur les voitures Audi/VW , même chose pour le démarreur... la pompe à essence électrique montée près du réservoir, moteur de lave-glace, moteur des essuie-glaces, moteur de soufflante du chauffage, module d'allumage et distributeur, et tous les relais sont disponible en 12 volts ,reste les ampoules d'éclairage diverses...

Iltis de salon
Le véhicule présenté en marron et beige avec toit rigide est un véhicule de salon de l'auto... qui est devenu la propriété de Bombardier, avec des roues en alliage d'aluminium, mais ne pouvait prendre la route pour la raison suivante :.
Les nombreux ajouts ( toit, calandre, parechocs, élargisseur de passage de roues, ect...) sont des modèles pour un salon de l'auto... ils sont faits de bois et de mousse de styrène.

Malgré toute la passion, tous les efforts et toute la collaboration de Rolland Gumpert, je n'ai pas réussi a convaincre les autorités chez Bombardier de poursuivre le développement du véhicule... ne serais-ce pour des applications particulières industrielles ou commerciales... le véhicule a été abandonné par manque d'intérêt...lire $$$$.

Si vous avez des questions ou des besoins de précisions additionnelles, n'hésitez pas à me contacter... ma passion est toujours bien vivante...

Salutations,


Les photos, là:

Arrow http://img836.imageshack.us/g/iltis0001.jpg/


Rhooo ! lover lover nuts

Je dispose des photos qui sont citées dans ses commentaires et qui étaient jointes à son mail. Je prendrai le temps de les mettres ici plus tard, mais si certains "pressés" les désirent avant Arrow MP.

Dernière chose, monsieur Dion est tout disposé à répondre à toutes nos questions / demandes / ect. mais demande que celà passe uniquement par moi afin de ne pas être innondé de courriel. Donc, n'hésitez pas a me posé vos questions, je les lui transmettrai. idea
_________________
Le Cheyenne
ILTIS BOMBARDIER en 235 Black Star Guyanne


Dernière édition par Le Cheyenne le Mar Aoû 31, 2010 6:49 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Muntj.
4x4 lover


Inscrit le: 30 Jan 2008
Messages: 439
Localisation: Jupille-sur-Meuse Liège

MessagePosté le: Mar Avr 27, 2010 7:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Comme tu dis, quelle chance d'avoir une telle sources d'informations.
Un grand merci à ce monsieur pour toutes ces infos. Je me réjouis d'avance de le relire suite aux questions que nous lui poserons.

Merci Cheyenne.


Muntj.
_________________
Iltis 1900 D de 1986. Peace, unity love and having fun....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
le putois
Forum4x4 lover


Inscrit le: 28 Juin 2005
Messages: 602
Localisation: Wezembeek Oppem

MessagePosté le: Mer Mai 05, 2010 1:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le Cheyenne pour Mr Dion
Quid du montage de freins à disque a l'AV de nos putois ?
Est-ce possible ? et si oui comment ?
Je suis curieux d'avoir son avis car ce sujet est depuis longtemps dans les pages du forum
merci
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
ZNORT
4x4 lover


Inscrit le: 25 Sep 2008
Messages: 219
Localisation: 95

MessagePosté le: Mar Aoû 24, 2010 8:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le Cheyenne a écrit:


Je dispose des photos qui sont citées dans ses commentaires et qui étaient jointes à son mail. Je prendrai le temps de les mettres ici plus tard



alors les photos ???

et les schémas PDF
_________________
Iltis Bombardier 1.7
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Le Cheyenne
Forum4x4 lover


Inscrit le: 17 Oct 2005
Messages: 1553
Localisation: Tubize

MessagePosté le: Mar Aoû 31, 2010 6:39 am    Sujet du message: Répondre en citant

le putois a écrit:
Le Cheyenne pour Mr Dion
Quid du montage de freins à disque a l'AV de nos putois ?
Est-ce possible ? et si oui comment ?
Je suis curieux d'avoir son avis car ce sujet est depuis longtemps dans les pages du forum
merci


Réponse de J. Dion:

Citation:
Pour ce qui est des freins... oui, la possibilité d'utiliser des disques a été étudiée, mais il faut se souvenir que ce développement remonte aux années 70... les freins actuels sont les freins de la VW Coccinelle de l'époque tel quel... le problème rencontré avec les freins à disques était le suivant : la boue et les saletés ramassées par les disques lors de passage à gaie avait la tendance a s'accumuler sur le disque et a écarter les plaquettes... ce qui causait une perte de capacité de freinage lord des quelques freinages suivant... ce qui n'était pas sécuritaire ni acceptable... les tambours ont une double lèvre pour formé un labyrinthe pour limiter!!! l'entré de boue et saletés.
Sans pouvoir en être totalement certain, mais connaissant bien les produits VW, je suis persuadé qu'il y a un modèle de freins à disques dans la gamme des voitures VW qui pourrait être adapté, car le porte-moyeux de l'Iltis a suffisamment de trous filetés pour recevoir les supports d'étrier... il s'agit de trouver lesquels...!!! Il faut donc une étude d'observation sur les modèles actuels pour une sélection et peut être une visite à la casse pour un premier essai... Projet très intéressant... à suivre... J'espère avoir répondu à la question.

_________________
Le Cheyenne
ILTIS BOMBARDIER en 235 Black Star Guyanne
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Le Cheyenne
Forum4x4 lover


Inscrit le: 17 Oct 2005
Messages: 1553
Localisation: Tubize

MessagePosté le: Mar Aoû 31, 2010 6:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

Up ! Exclamation

J'ai mis le lien pour les photos sous le texte de J. Dion
_________________
Le Cheyenne
ILTIS BOMBARDIER en 235 Black Star Guyanne
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du 4x4 en Belgique Index du Forum -> Iltis Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2006 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com, managed by Chepa
graFiKs : adaptation subSilver par ben & arroser